Les Açores – Rota

La dernière ligne droite avant le continent ! Une traversée que nous réaliserons en exactement 7 jours de Ponta Delgada aux Açores (Sao Miguel) à Rota en Andalousie pour boucler notre navigation atlantique. C’est en effet de Rota que nous sommes partis pour le Maroc, puis les Canaries et tout le reste. Açores - Rota - départ de Ponta Delgada Açores - Rota - la côte de Sao Miguel Açores - Rota - la côte de Sao Miguel 1

Cette dernière « grosse » navigation nous aura vus alterner un vent portant à 15 nds les 2 premiers jours sous génois seul avec des journées à plus de 140 milles. Excellent mais par la suite, avec l’anticyclone placé un peu au nord des Açores, le vent est tombé et nous avons dû démarrer le moteur. Navigation mécanique 2 jours durant, c’était le temps idéal pour une leçon de casse noix de coco en un seul coup. Açores - Rota - leçon de casse noix de coco Açores - Rota - leçon de casse noix de coco 1

La pêche a été une autre occupation qui ne s’est pas avérée payante. Je n’ai pas réussi à remonter le poisson qui avait mordu au leurre, il a réussi à plonger et finalement à se décrocher, il restait une vingtaine de mètres à remonter. Dommage !

Enfin le vent s’est nettement levé après et nous avons fini avec 25 à 30 nds de travers sous trinquette et 2 ris dans la grande voile en approchant le Cap Sao Vicente et cela quasiment jusqu’à Rota. Partis de Ponta Delgada le 8 juin à 17 h, nous sommes arrivés en Andalousie le 15 à 17 h. C’est pas beau ça !! Açores - Rota - les plus beaux ! Açores - Rota - arrivée à Rota

Certes nous aurions aimé faire, d’ailleurs nous l’avions programmé, une escale à Portimao au Portugal mais des impératifs professionnels nous obligent à rentrer en France et à laisser le bateau à Rota. Les vacances sont belles et bien terminées et quand bien même il nous reste à passer Gibraltar et la remontée de l’Espagne, ce n’est plus la même chose. Dans nos têtes le voyage s’est terminé à Rota et nous l’avons dignement fêté en buvant cette dernière bouteille de champagne que nous avions gardée pour cette occasion. En fait, il était prévu initialement que nous la buvions en arrivant aux Açores à Flores mais une panne rédhibitoire du frigo a empêché un refroidissement correct du précieux liquide. Açores - Rota - à la vôtre ! Açores - Rota - merci Gwen !

Tant mieux ! Nous avons pu trinquer avec Gwenaël et arroser les galons d’Amiral obtenus par Brigitte pour toute sa contribution ENORME à la réussite de ce voyage. Il me faut la remercier pour sa participation à la bonne marche du bateau, sa gestion de la cambuse, son optimisme indéfectible garant d’une bonne humeur sur le bateau sans omettre les progrès énormes en matière de navigation à la voile. Rassurez-vous, je reste le Capitaine évidemment bien sûr. Ben quoi ! Açores - Rota - mes galons d'amiral !

Nous n’allons pas vous faire un reportage sur Rota, nous l’avons déjà fait en octobre dernier. Simplement une précision, nous avons eu un mal fou à reconnaître les plages recouvertes de parasols par rapport à l’automne dernier ! L’Andalousie se réveille au fur et à mesure que le soleil chauffe. Açores - Rota - la plage Açores - Rota - la plage 1 Açores - Rota 1 Açores - Rota 2

Retour au bateau le 27 et selon la météo, passage de Gibraltar et cabotage jusqu’à la maison.

A bientôt.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet