Saint Kitts

Après quelques jours passés à préparer la carène du bateau nous voici prêts à prendre la mer vers Nevis et Saint Kitts. Départ au petit matin, 5h30, pour une arrivée prévue vers 15 h. Il y a environ 50 milles. Dès le début, dans le chenal de la marina, le bateau file à plus de 3 nds alors que le moteur est à peine à 1400 tours. On ressent tout de suite l’efficacité d’une carène propre. Cela ne se démentira pas tout au long de la journée où le bateau flirtera avec des pointes à 7 nds pour un vent n’excédant jamais 15 nds par le travers. Résultat : une moyenne de 5,4 nds entre le départ de Jolly Harbour et l’amarrage à Basseterre (54 milles en 10 heures) et une arrivée (à 15h30) au près serré avec 25 nds. Nevis Saint Kitts - South Frigate BaySaint Kitts

Peu de voiliers dans cette petite marina et une demi-douzaine d’autres au mouillage à l’entrée du port. Nevis et St Kitts ne sont pas des destinations très courues par les plaisanciers du fait de la qualité et du nombre de mouillages possibles. Ces îles comme celle de Montserrat, bien que peu éloignées de la Guadeloupe ou d’Antigua ne sont pas sur les vents portants comme peuvent l’être Barbuda, St Barth ou St Martin. St Kitts, et surtout sa capitale Basseterre, est un grand centre commercial ouvert 8 heures par jour pour accueillir les milliers de touristes débarquant des paquebots. A 17 h, au dernier coup de corne de ces mastodontes des mers annonçant leur appareillage, l’animation de la ville retombe et seul le centre ville, autour de son rond point, reste quelque peu animé. Saint Kitts - The Circus Saint Kitts 2 Saint Kitts 3 Saint Kitts 4

Depuis 2005, date de la fermeture des dernières usines de sucre, St Kitts s’est tourné totalement vers le tourisme...

Saint Kitts - Sucrerie abandonnée 1 Saint Kitts - Sucrerie abandonnée Saint Kitts 7

mais le tourisme de masse des croisiéristes, un peu comme à St John’s à Antigua. Mais à Antigua ce type de tourisme n’est pas le seul alors qu’à St Kitts, si. Ici il faut faire « tomber » les dollars, le plus possible et le plus rapidement possible car dans quelques heures le pigeon va s’envoler ailleurs ! Saint Kitts - Port Zanté - Duty Free Saint Kitts - Port Zanté - Duty Free 1 Saint Kitts 1 Saint Kitts - Port Zanté Saint Kitts- Marina Port Zanté

Les touristes étant en majorité des américains, tout blanc déambulant dans les rues est susceptible d’avoir et de dépenser des dollars. La relation avec les autochtones est donc basée sur l’argent et est beaucoup moins, mais alors beaucoup moins agréable et sympathique, qu’à Antigua par exemple.

Nous avons, cette fois-ci, décidé de prendre un taxi collectif pour visiter l’intérieur de l’île. Nous avions, au départ, voulu prendre un petit train, le Scenic Railway, mais nous nous sommes laissés convaincre par le taxi-man. Il nous a expliqué qu’il faisait quasiment le même parcours que le train, qu’il s’arrêtait à certains endroits alors que le train ne le faisait pas et qu’il nous en coûterait 3 fois moins. Ce dernier argument ayant bien sûr son importance. Il est vrai que le train avait un tarif de 90 dollars US par personne plus le taxi pour aller et revenir de l’aéroport, lieu de départ du train alors que le taxi collectif nous coûtait 25 dollars par personne pris et ramené quasiment à la porte de la marina ! Donc en route pour une visite de l’île effectuée en 3 heures. Quelques sites sympathiques :

Saint Kitts - Mount Liamuiga Saint Kitts 6 Saint Kitts - St George Anglican Church Saint Kitts 5 Saint Kitts - The Co-Cathedral

Saint Kitts - Black Rocks Saint Kitts - Black Rocks 1

Saint Kitts - Caribelle Batik Saint Kitts - Caribelle Batik 1 Saint Kitts - Caribelle Batik 2

quelques commentaires instructifs et retour à la marina. Deux emplettes et deux dernières bières plus tard pour dépenser les derniers dollars EC, que nous n’utiliserons plus dans nos futures escales, nous préparons le bateau pour un départ matinal vers St Barth le 14 mars.

A bientôt.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet